Return to site

Assemblée Générale de l’Association départementale d’entraide entre les pupilles et anciens pupilles de l’Etat (ADEPAPE)

Votre conseiller départemental Olivier LEBRUN, Vice-président délégué à la famille a participé le samedi 11 juin à l’assemblée générale de l’association départementale d’entraide entre les pupilles et anciens pupilles de l’Etat (ADEPAPE).

Créées dans chaque département, ces associations disposent d’une représentation nationale au conseil supérieur de l’adoption, tirent leur existence de la Loi , et sont prévues au Code de l’Action Sociale et des Familles. Elles ont pour objet de participer à l’effort d’insertion des personnes admises ou ayant été admises dans le service de l’Aide Ssociale à l’Enfance, et peuvent à cet effet leur attribuer notamment des secours, primes diverses et prêts d’honneur.

Un de leur membre participe, de droit, au Conseil de famille des pupilles de l’Etat constitué dans chaque Département

Leurs ressources sont constituées par les cotisations de ses membres, les subventions du département, des Communes, de l’Etat, les dons et legs. L’ADEPAPE 78 a été créée en Janvier 1969.

L’association dispose d’un budget constitué pour l’essentiel en 2015, de la subvention départementale (80.000 €), des aides en nature du Conseil départemental, d’une subvention municipale de la Ville de Vélizy-Villacoublay, et de produits divers constitués par les dons et cotisations des adhérents, de particuliers, ou de recettes de manifestations.

Les dépenses recouvrent majoritairement des dépenses d’aide sociale : soutien aux étudiants, secours, aides et allocations diverses, ainsi que des dépenses de fonctionnement, constituées pour les plus importantes des charges de personnel, de dépenses d’honoraires.

Si le Code de l’Action Sociale et Familiale prévoit bien l’existence des ADEPAPE dans chaque département, et leur participation aux conseils de familles, rien n’oblige cependant les départements à en assumer seuls la pérennité financière, et à financer par cet intermédiaire des aides sociales facultatives.

Une convention d’objectifs et de moyens a cependant été signée en 2015 avec le département des Yvelines pour trois ans, qui prévoit l’attribution d’une subvention de fonctionnement révisable chaque année, et la mise à disposition à titre gratuit de locaux.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly