Return to site

Déjeuner-débat : sur « le droit à l’éducation pour toute femme »

Pierre Bédier et Patrick Devedjian ont organisé un déjeuner-débat sur « le droit à l’éducation pour toute femme », pour célébrer la journée internationale des droits des Femmes.

Ce débat était  animé par Bénédicte de Kerprigent, Directrice de l’Institut des Hauts-de-Seine et surtout femme de terrain engagée dans le domaine social et humanitaire en France et à l’étranger. Elle a ainsi présenté «L’Ecole Française des Femmes » qui permet la formation et l’éducation des femmes au-delà des diversités culturelles et sociales. Quatre écoles existent dans les Hauts-de-Seine (Châtenay-Malabry, Gennevilliers, Fontenay-aux-Roses et Antony).

Annie Genevard, députée-maire de Morteau a apporté un éclairage sur l’importance de maîtriser la langue française comme rôle intégrateur en France. Le constat est unanime aujourd’hui sur les savoirs fondamentaux que doivent maîtriser les enfants qui arrivent au collège.

Ont été évoquées les écoles « Espérance et banlieue » dont deux sont sur le territoire des Yvelines (Mantes-la-Jolie et Sartrouville), dont la mission est de remettre sur le chemin de la réussite des élèves qui risquent de décrocher scolairement en leur proposant une instruction de qualité, en leur inculquant des règles de vie en société comme le respect, la responsabilité, l’estime de l’autorité, et en permettant aux enfants de cultiver un fort sentiment d’appartenance à la France.

Cette matinée s’est terminée par de nombreux témoignages de femmes présentes, évoquant leur parcours d’intégration grâce à l’apprentissage de la langue française.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly