Revenir au site

Le Département soutien le Château de Versailles

Ce matin, le Président du Département Pierre Bédier et Catherine Pégard, Présidente du Château, du musée et du Domaine national de Versailles, ont présenté en conférence de presse, le plan de soutien exceptionnel du Département des Yvelines en faveur du Château de Versailles.

En effet, la crise sanitaire a fortement ébranlé les finances du Château. Alors qu’en 2019, plus de 8,2 millions de personnes étaient venues visiter la demeure du Roi Soleil, les contraintes sanitaires ont fait chuter ce chiffre a chuté à moins de 2 millions en 2020, et pour l’année 2021, il est aujourd’hui à 0.

Cette baisse drastique de l’affluence de visiteurs, s’est traduit aussi par une chute importante des recettes du Château. Plus de 70 millions d’euros de recettes de billetterie ont ainsi été perdues pour la seule année 2020.

Le déséquilibre qu’a provoqué la crise sanitaire risquait ainsi de mettre en péril l’entretien de ce joyau patrimonial yvelinois, et français. C’est pourquoi Pierre Bédier, et vos conseillers départementaux du groupe Ensemble Pour les Yvelines ont souhaité que le Département soutienne massivement le Château de Versailles, pour lui permettre de réaliser les travaux essentiels à son entretien.

Ainsi lors de la Séance du Conseil départemental du 11 novembre 2020, l’Assemblée départementale a votée à l’unanimité une aide totale de 15 millions d’euros en faveur du Château de Versailles. Cette action démontre encore une fois la volonté du Département de préserver le patrimoine, et plus particulièrement cette pépite Versaillaise de la Renaissance.

Ces 15 millions d’euros vont être versés sur 3 ans et vont permettre la réalisation de nombreux travaux d’entretien tels que :

  • la restauration et la rénovation patrimoniale de la Grande Écurie du Château de Versailles.
  • la restauration des grilles et décors sculptés des premières et des deuxièmes Cent Marches

Mais aussi des travaux d’aménagement d’accueil du public (l’Aile des Ministres, entrée des visiteurs) et de mise en sécurité (Opéra royal, berges du Grand Canal, réfection des toitures et des façades de plusieurs bâtiments dont l’aile Nord, l’Aile du Midi et le Grand Trianon).

Pierre Bédier a par ailleurs proposé au Château que la restauration des quatre groupes sculptés de l’Orangerie soit délocalisée dans le quartier du Val Fourré à Mantes-la-Jolie. Cette proposition qui a été acceptée par Catherine Pégard, va permettre de faire rayonner la culture artistique et architecturale du Château de Versailles dans les quartiers populaires des Yvelines. Un parcours scénographique, attenant à l’atelier de restauration, prendra ainsi place en 2021 et pendant deux ans, dans les murs du Collège André Chénier.

Le Département des Yvelines a par ailleurs voté une aide de 2 millions d’euros en faveur du Domaine national du Château de Versailles afin de lui permettre de réaliser plusieurs opérations de replantation d’arbres, nombre d’entre eux ayant été victimes des tempêtes de 1990 et 1999. Ces opérations qui concerne les jardins et le parc du Domaine, les allées de Saint-Cyr, de Bailly et de l’Accroissement ainsi que les franges du bosquet de la Reine, vont participer à garantir une meilleur qualité des différentes essences d’arbres et arbustes, à accroitre la biodiversité, tout en luttant activement contre le réchauffement climatique.

Cette décision forte du Département de soutenir le Château de Versailles, symbole de l’art français et de notre patrimoine universel, a toujours été défendu par la Vice-présidente à la Culture Joséphine Kollmannsberger et vos Conseillers départementaux du canton de Versailles 1, Claire Chagnaud-Forain et Olivier de La Faire.

Avec ces mesures d’urgence, le Département souhaite mettre en valeur le patrimoine culturel national tout en agissant pour l’environnement. Il souhaite aussi permettre aux visiteurs de redécouvrir le Château de Versailles plus beau qu’il ne l’a jamais été dès que cela sera possible.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK