Return to site

Paris 2024 : Les Jeux en valaient la chandelle

C'est enfin officiel. Après un siècle d'attente et de cuisants échecs - dont le dernier face à Londres - Paris triomphe en décrochant l'organisation des Jeux olympiques 2024 lors de la 131ème session du CIO ce mercredi à Lima, au Pérou. Los Angeles a hérité des JO d'été 2028, au terme d'un vote unanime à mains levées du Comité international olympique qui ne réservait plus de suspense depuis la validation en juillet d'un accord tripartite en faveur d'une attribution simultanée pour 2024 et 2028.

Paris, déjà ville hôte en 1900 et 1924, a réussi à combler les attentes du CIO et a profité d'un concours de circonstances favorables pour se voir attribuer la grande messe sportive. La capitale française va donc accueillir les Jeux d'été pour la troisième fois.

C’est une victoire pour la France, pour Paris mais également pour les Yvelines puisque le Département a toujours agi en faveur du développement des associations sportives de professionnels et d’amateurs ainsi que des infrastructures ; et aujourd’hui ce ne sont pas moins de 4 grands sites qui accueilleront 7 épreuves lors de ces jeux :

  • le Golf de Saint-Quentin-en-Yvelines,

  • le Vélodrome de Saint-Quentin-en-Yvelines pour les compétitions de cyclisme sur piste,

  • le Château de Versailles pour les compétitions équestres,

  • la Colline d’Elancourt pour celles de BMX.

Et même si ce n’est pas considéré comme un site à proprement parlé, la Vallée de Chevreuse accueillera également le cyclisme sur route pour une arrivée prévue à Versailles.

En résumé, plus qu’une victoire, c’est une chance historique pour le Département de rayonner à l’international lors de ce rendez-vous qui promet d’être une célébration unique de l’excellence, de l’amitié et du respect qui font les valeurs du sport aujourd’hui.

Ajouter un paragraphe ici.

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly